Objectif de la formation

Dans le cadre de son activité professionnelle, le participant sera capable de :

  • De décrire le réseau de télécommunication de sécurité.
  • D’identifier et d’expliquer le rôle des principaux éléments constitutifs des systèmes de la téléconduite. Les équipements du niveau bas au niveau haut, la configuration et la validation des données.
  • D’identifier et d’expliquer le rôle des principaux éléments constitutifs des moyens de télécommunication servant à l’exploitation des installations du transport, et au comptage des mesures d’énergie.
  • D’identifier et d’expliquer le rôle des principaux éléments constitutifs des moyens de télé-protection.
  • De mesurer l’impact d’un dysfonctionnement simple sur un élément de la chaine de téléconduite.
  • De décrire le rôle des différents acteurs pour la gestion de la maintenance au travers du CORT.
  • D’identifier les principaux outils de gestion du patrimoine.
  • De citer les nouveaux projets, ou en cours de développement, dans le domaine des télécommunications et de la téléconduite.

Contenu de la formation

La formation aborde les thèmes suivants :

  • Interactions CCL/TCD (liens entre les équipements de TCD et les équipements du CCL, les changements apportés par Electre).
  • Les équipements de TCD de niveau bas et les protocoles associés (PA HNZ, PA 104, CAA, ARP, protocoles HNZ et 104…).
  • Les équipements de TCD de niveau haut et les protocoles associés (PEXI, SRC, PER, SNC, PEE, ARTERE, TASE-2, différents niveaux de conduite…).
  • La configuration des données de TCD (PCC, SYCOET, IFS, CAR, RTIA, Reiflex, TFT…).
  • La validation de la chaine de téléconduite.
  • L’architecture des réseaux informatiques (ORS, RMS, sécurisation, routage, supervision et administration…).
  • L’architecture de STS.
  • Les supports de transmission (LLN, LLA, IP VPN, entrées poste, convention OBS/RTE, câbles thym, câbles pilotes, FH, CPL, TAC HF, FO)
  • Les fibres optiques (principe, monomodes et multimodes, maintenance et recettes, ROSE, @rteria, photométrie, réflectométrie, contrats de maintenance).
  • L’organisation de la maintenance, le CORT (gestion des accès, des travaux programmés, des délais de rétablissement…).
  • L’analyse des modes dégradés.
  • Les bases patrimoniales (Aistel, Infotel…).
  • Les projets du domaine TCM TCD.

Profil du stagiaire

Public concerné :

  • Cette formation s’adresse à tous les salariés ayant un besoin de connaissances générales dans le domaine de la téléconduite ou des Télécommunications du transport.
  • Cette formation n’est cependant pas forcément adaptée pour des salariés du domaine professionnel télécom/téléconduite ayant à pratiquer des gestes sur ces systèmes. En effet, pour ces derniers, des formations spécifiques et plus spécialisées sont proposées.

Prérequis :

  • Afin de profiter pleinement du stage, les stagiaires doivent avoir des notions de :
  • L’activité du Contrôle Commande dans l’organisation du RTE.
  • L’architecture des différents services composant le Contrôle Commande.
  • L’organisation BT d’un poste et le traitement des informations.
  • Des différents équipements assurant la protection du réseau de Transport.

Compétences

Cette formation contribue à acquérir les compétences suivantes :

  • Connaître l’architecture et le fonctionnement des réseaux TCD.
  • Connaître l’architecture et le fonctionnement du réseau ARTERE.
  • Connaître l’architecture et le fonctionnement des réseaux TCM.
  • Connaître et mettre en œuvre le Code Opérationnel du Réseau Télécom.
  • Connaître les interactions entre le réseau électrique et les services supportés par les réseaux TCM (TCD, TAC, téléphonie, protections etc) – Niveau Initiation.

Modalités d'évaluation

Une évaluation individuelle des acquis est mise en œuvre dans la formation.

Les capacités sont considérées acquises si le niveau d’acquisition égale ou dépasse le seuil de 75% sur la totalité des objectifs pédagogiques.

Les résultats sont restitués aux stagiaires et mis à disposition de leur hiérarchie sur demande.

Les moyens pédagogiques, techniques et encadrement mis en œuvre

  • Des séances de formation en salle,
  • Des études de cas concrets,
  • Des exposés théoriques,
  • Des dossiers techniques remis aux stagiaires.